SUCCÈS (EN)VOLÉS AU LARDIN - Villeréalinfos.fr
31/01/2018

Rugby › SUCCÈS (EN)VOLÉS AU LARDIN

À l'image de Benoit Chaumond, la touche villeréalaise a assuré sa conquête...|Photo DR

LE LARDIN 12
VILLERÉAL 5
« On aurait dû gagner car on a été vraiment meilleurs !... » Ce suiveur habituel exprimait lundi matin, à l'heure du petit noir sur le zinc, l'énorme frustration qui dimanche a douché l'émulation qui anime les Jaune et Bleu dans la remontada qu'ils ont engagée pour conclure cette seconde phase du championnat avec succès. Succès envolés...



«Victoires volées, oui ! corrige notre supporter avec véhémence. En "B", on menait  22 à 20. Le match était quasi fini. On perd sur une embrouille et l'indécision de l'arbitre. En équipe première, notre deuxième essai derrière les perches est refusé pour une passe en avant sifflée loin de l'action, totalement imaginaire ! »

Éternel débat sur l'arbitrage et les injustices dont on l'accable.

Les Villeréalais qui se déplaçaient dimanche chez le potentiel dauphin, ramène du Lardin un point de bonus défensif qui illustre de façon insatisfaisante la bonne prestation qu'ils ont livrée tant en "B" qu'en "Une".

Philippe Maradènes préfère l'analyse aux doléances : « Le Lardin a dû se contenter de quatre pénalités. Nous, nous avons passé la ligne du Lardin deux fois. La première, Vincent Cayssillé bonifie en coin un mouvement en cinq ou six temps de jeu au cours duquel on a fait preuve, enfin, de patience et de sang-froid.»

Le second essai, survenu dans les dernières secondes, est marqué par Lucho Duluc. Et refusé. Dans la confusion. « On dit que les arbitres assurent leur sortie, relève notre observateur, moi je dirais plutôt qu'ils ont souvent du mal à rester sereins sous la pression des fins de match...»

Quoiqu'il en soit, personne dimanche soir ne voulait se satisfaire du bonus. Car de l'avis général, les Jaune et Bleu ont livré un bon match, plein, tant en attaque qu'en défense. Ils auraient mérité de remonter dans le bus avec deux victoires plutôt qu'un double bonus.

Convenables dans la conquête (aucune perte sur ses propres ballons), Loïc Serres et ses potes se sont montrés meilleurs dans la conservation du ballon tant dans le mouvement que sur les ballons portés. Peu de ballons rendus au pied... un net progrès !

En défense, les garçons de Maradènes et Grasset ont fait un quasi sans faute aussi bien dans l'organisation que sur l'homme. Résultat, les Villeréalais menaient 5 à 3 à la mi-temps.

Mais, alors qu'en première période elle s'était montré très propre, la défense villeréalaise après la pause a été particulièrement sanctionnée permettant au buteur lindois de donner l'avantage aux siens.

Un avantage suffisant, finalement, l'égalisation pour laquelle les Villeréalais avaient fait le forcing quarante minutes durant n'ayant duré que le temps d'un espoir envolé.

Quoiqu'il en soit les coachs villeréalais veulent positiver : « Je voudrais, insiste Maradènes, que ce match ouvre les yeux de tout le monde sur le niveau réel de l'équipe et sa capacité à renouer avec la victoire. La bonne journée de dimanche doit nous donner confiance. »

L'attaque villeréalaise a passé la ligne lindoise par deux fois... - Photo DR

 Informations et photos transmises par Arnaud Beuvin & Jean-Claude Serres.


 — La feuille de match  —
Championnat du Périgord-Agenais Honneur  - 13e journée.

   LE LARDIN 12 – VILLERÉAL 5    
(Mi-temps : 3 à 5)

Le Lardin : Stade municipal du Cern. Temps : froid. Terrain : gras. 

U.S. LE LARDIN–ST-LAZARE :
• 4 pénalités : Salon.

U.S. VILLERÉALAISE :
1 essai : V. Cayssillé.

Composition de l'US Villeréal : Christ, Reigne, Nouaille. - Bouyou, Rebel. - Serres (cap), Chaumond, Viratelle. - (m) B. Boursinhac, (o) Pereira. - Duluc, W. Cayssillé, Delcoustal, Richard.- V. Cayssillé. - Le banc : Beck, Tizon, Chakkrida, Valadié, Maradènes, D. Grasset. Entraîneur : Philippe Maradènes. Adjoint : Damien Grasset. Soigneur : Jonathan Triayre.

Évolution du score : 3-0 ; 3-5 (MT) ; 6-5 ; 9-5 ; 12-5.

Équipes réserve : Le Lardin 25 - Villeréal 22.


 

 

 

 

 

31/01/2018