03/05/2022

Finances Publiques › LE BUDGET 2022

|



Lors du conseil municipal du 15 avril dernier, le budget 2022 et le compte administratif 2021 ont été votés.
Retour sur ces deux moments importants de la vie communale.



Par Guillaume Molierac, maire de Villeréal...




Budget et compte administratif, quelle différence ?

Chaque année, chaque collectivité vote ces deux programmes. Le budget primitif, comme son nom l’indique, est une projection de ce que pourront être nos recettes et nos dépenses dans l’année à venir. Pour préparer ce budget, on se base sur les années précédentes pour les dépenses et sur les dotations de l’Etat et les impôts pour les recettes.
Un budget, on le scinde en deux parties : le fonctionnement et l’investissement. Et dans chacune des deux catégories on distingue donc les recettes et les dépenses. Par principe, il est conseillé de surestimer les dépenses et de minimiser les recettes pour se donner une marge de manœuvre. Et contrairement au budget de l’Etat, nous avons l’obligation de présenter un budget équilibré, c’est-à-dire prévoir autant de dépenses que de recettes.

Donc chaque année aux mois de mars/avril on vote un budget pour la nouvelle année d’exercice et on vote le compte administratif pour clore l’année écoulée. Ce CA, c’est l’ensemble des dépenses et des recettes réalisées et vérifiées. C’est sur ces résultats comptables que nous estimons nos besoins à venir pour le fonctionnement de la commune ainsi que les investissements à réaliser.

De quoi se compose le Budget 2022 ?

Avant toute chose, il faut rappeler que le budget d’une commune se bâtit grâce aux impôts locaux - la taxe foncière bâtie et la taxe foncière non-bâtie - et aux dotations de l’Etat. Ces dotations ont sacrément baissé depuis des années et amputent de fait les recettes. Et une commune doit obligatoirement présenter un budget équilibré, donc avoir autant de recettes que de dépenses prévues.

Cette année nous prévoyons un budget de fonctionnement de près de 1 564 000 €.  Près de 42 % de ce budget concerne les charges de personnel et 26% des charges à caractères général. Nous avons 116 000 € de remboursement d’emprunts et 36 000 € de reste à réaliser, c’est-à-dire des factures à payer pour des opérations faites l’année dernière.
Pour la partie investissement nous poursuivrons notre programme de rénovation énergétique des bâtiments public pour près de 66 000 €.
En fin d’année dernière, la commune a récupéré la gestion des logements Habitalys, allée de Montlabour. Comme nous nous y étions engagés, nous allons faire des travaux pour aménager un logement de type T3 pour pouvoir héberger des remplaçants pour nos médecins et des stagiaires. Ceci afin de rendre plus attractif notre village pour des professionnels de santé et permettre de pérenniser la présence médicale sur notre canton.
Il faut noter par ailleurs que nous avons enregistré une recette exceptionnelle de 150 000 € qui correspond à la vente de la maison de l’ancien Trésor Public. Cette somme sera dédiée entièrement au projet d’aménagement du tour de ville et permettra de lancer les premières dépenses pour les études et phases préparatoires.


Quid des subventions aux associations ?

Nous mettons à leur dipsotion une enveloppe de 45 000 €. C’est ce que nous avons dépensé en 2021 en tenant compte des subventions exceptionnelles et nous la reconduisons cette année. Je tiens d'ailleurs à féliciter les deux associations villeréalaises qui ont obtenu une aide du Conseil Départemental de Lot-et-Garonne dans le cadre du Budget Participatif, à savoir Objectif Danse et Eclats, l'espace de vie sociale géré par Vacances Nature.

03/05/2022