BONS PRODUITS EN DIRECT - Villeréalinfos.fr
17/02/2018

De la ferme à la table › BONS PRODUITS EN DIRECT

Pays'en direct a ouvert en avril 2016...|Photo © jean-Paul Epinette - icimedia@free.fr

Il y aura deux ans en avril prochain, une trentaine de producteurs regroupés sous l'enseigne "Pays'en direct" ouvrait boutique au rond-point de Plaisance. Aux manettes, notamment, Marie-Christine et Jean-Marie Deblache, de la ferme de Grangeneuve, et Sandrine Jacquet qui produit des légumes à Doudrac. Ils viennent de présenter leur bilan au cours de l'assemblée générale...



En 2016, l´association comptait 43 producteurs dont 38 apporteurs réguliers. En 2017, ils étaient respectivement 53 et 42.Deux ont quitté le groupement, mais six nouveaux ont enrichi l'offre par de nouveaux apports de qualité : D. Roussely (veau et bœuf bio), le Gaec du Queyrat (ail et potimarron bio), Élodie Barrière (fleurs), P. Freyret (chapon), le Domaine Monbouché (Monbazillac bio), la brasserie Lancelot (Bière bio).

L'apport en produits de l'agriculture bio est significative : les producteurs AB sont au nombre de quinze, représentant 28% des producteurs et 35,7% des apporteurs réguliers.

La gamme proposée aux clients offre un bon choix de produits. En premier viennent les viandes (boeuf, veau, agneau, porc, volaille...) suivies des conserves, boissons, légumes, fromages, miels, fruits, pâtisserie, confiserie, fruits secs...

Une progression que confirme l'évolution du chiffre d'affaire, même si les responsables de Pays'en direct aimeraient qu'elle soit plus forte. Car, problème récurrent, les charges ont tendance à croître bien plus fortement que les recettes. Surtout si l'on ne veut pas compromettre l'attrait pour les bons produits proposés dans la boutique, par des prix de vente dissuasifs.

Les producteurs réunis à Grangeneuve... - Photo DR

La gestion est sans doute le secteur qui fournit le plus de "stress" aux producteurs. Il va falloir opérer des choix en matière de dépenses salariales. Le contrat de Véronique Pourchot a pris fin en octobre dernier ; Nelly Jacquet prendra sa retraite an avril prochain. Tout cela dans contexte de baisse des contrats aidés.

Des contingences qui influeront immanquablement sur les jours et heures d'ouverture.

Les responsables de Pays'en direct, aimeraient voir les producteurs mieux s'impliquer dans le partage des responsabilités, assurer plus de régularité, se diversifier... Ils ont voté des investissement pour améliorer l'équipement du magasin, notamment une rôtissoire qui devrait apporter une réelle plus-value.

Enfin, tous sont convaincus qu'ils pourraient faire mieux en matière d'animation. En 2017, ils ont accueilli des stagiaires, organisé des sessions de dégustation, marqué la saison estivale et Noël, parlé restauration collective avec la communauté de communes, et participé à la journée nationale des magasins de producteurs à Poitiers...

«Mais, relève Sandrine Jacquet, ce bilan reste éloigné de nos objectifs.» Il y aura donc d'autres occasions de se retrousser les manches. Les consommateurs villeréalais ont de la chance...

En direct de la ferme à la table... - Photo © jean-Paul Epinette - icimedia@free.fr

● ● ●  À relire également « Les producteurs de pays ont leur boutique »...

 

 

17/02/2018