LA FIN DES CONTRATS AIDÉS - Villeréalinfos.fr
16/12/2017

Emplois jeunes › LA FIN DES CONTRATS AIDÉS

Fin décembre, près de 500 000 personnes bénéficiaient d’un contrat aidé...|Illustration DR

Un contrat aidé était un contrat de travail par lequel l'employeur percevait des aides. Destiné à des publics « en difficulté sur le marché du travail » ou les jeunes, il était le plus souvent conclu par des associations, des collectivités ou des entreprises publiques. La décision prise par l’État de mettre fin à ces contrats aidés, n'est pas sans conséquences...

— Par Jean-Pierre Leclair, conseiller municipal



Depuis des dizaines d’années, des dispositifs ont été créés par les gouvernements successifs pour aider l’emploi de personnes privées d’activité en raison d’un chômage persistant.

Le dispositif actuel s’intitulait « emploi aidé ». Il s’agissait pour l’État d’apporter un concours financier aux collectivités et associations, mais aussi aux entreprises, pour permettre l’embauche de personnes privées d’emploi sur des durées déterminées et avec des conditions précises, notamment de formation.

Le nouveau gouvernement a décidé, le 9 août, en raison de prévisions meilleures du taux de croissance de l’économie française, avec en parallèle une baisse du taux de chômage, de restreindre le nombre de ces contrats, rétroactivement, depuis juillet 2017 et de les supprimer pour les entreprises.

Quatre exceptions

Il a défini quatre priorités pour maintenir ces contrats : l’Éducation nationale pour l’accompagnement des enfants handicapés, les associations dans le domaine de l’urgence sanitaire et sociale, les conventions signées par les départements pour les bénéficiaires du RSA, les communes rurales qui ont des grandes difficultés pour la rentrée scolaire.

L’État insiste sur le renforcement de la formation et de l’accompagnement ciblé, avec le soutien de Pôle Emploi, de la mission locale et de cap emploi.

Les conséquences pour les communes et associations seront très importantes au fur et à mesure que les contrats aidés en cours seront terminés. Importantes également pour les EHPAD, les ADMR et d’autres associations qui animent nos territoires.


 

16/12/2017