19/07/2017

Sécurité routière › NEUF VÉHICULES SUR DIX EN EXCÈS DE VITESSE !

Attention : les radars des forces de l'ordre n'ont pas pris de vacances...|Photo DR

Au cours du week-end du 14 juillet, les contrôles réalisés sur l'ensemble du Lot-et-Garonne ont donné lieu à 221 infractions.

95 % d'entre elles constituaient un excès de vitesse. 26 véhicules ont été immobilisées.

Le préfet a demandé aux forces de l’ordre de rester mobilisées : « Aucune tolérance ne sera accordée aux conducteurs dangereux...»



Sévérité justifiée lorsqu'on rappelle ce bilan catastrophique : Les excès de vitesse sont la cause d’un quart des accidents mortels en France.

Une vitesse excessive ou inadaptée augmente le risque d’accident ainsi que la gravité des blessures occasionnées. La vitesse ne se limite pas à la lecture d’un panneau d’interdiction.

Elle doit être modulée en fonction de multiples facteurs : l’état de la route, celle du véhicule, la densité du trafic, les conditions climatiques sans oublier bien sûr les conditions physiques du conducteur. .

Une moto à 210 km/h

Le 13 juillet, à Foulayronnes, le conducteur d’une moto a été contrôlé par les gendarmes à 210 km/h sur une route limitée à 90 km/h. La moto a été immobilisée et le motard a dû rendre son permis de conduire aux gendarmes sur le champs !

Les excès de vitesse tuent. Plus on roule vite, plus les conséquences sont irréversibles. Même à une vitesse autorisée : un choc à 90 km/h équivaut à une chute du 11e étage d'un immeuble, rappellent les accidentologues.


 

 

19/07/2017