14/04/2020

Confinement › LES VIOLENCES FAMILIALES REDOUBLENT

Violences conjugales, violences contre les enfants... pour certain(e)s le confinement familial devient dramatique...|Illustration DR


«En cette période de confinement, la promiscuité constitue un terreau favorable aux situations de violences, nouvelles ou déjà existantes »... c'est par ces mots que la préfète de Lot-et-Gne nous alerte sur la recrudescence des violences dans le huis-clos familial.

Violences conjugales mais aussi contre des enfants pour qui l'école - le collège, le lycée – constituait un abri une bonne part de la journée.

La situation est à tel point inquiétante qu'elle voit, autour de nous, se multiplier les signaux d'alarme...



Pour agrandir le visuel : clic droit / Afficher l'image...

La préfecture de Lot-et-Garonne publie un mémento pour faciliter l'assistance aux victimes de violences... - Illustration DR

Pour agrandir le visuel : clic droit / Afficher l'image...

On peut également prendre contact avec Marie MOULUCOU, Déléguée départementale aux Droits des femmes et à l'égalité :
DDCSPP - 935 avenue Jean Bru - 47916 cedex 9
05.53.98.66.50 - 06.81.55.11.10
Voir aussile site Internet de la préfecture.

14/04/2020