L’ADMR DANS LE CREUX DE LA VAGUE - Villeréalinfos.fr
17/10/2017

Services à la personne › L’ADMR DANS LE CREUX DE LA VAGUE

L'exercice 2016 de l'ADMR a été marqué par une baisse d'activité.|Photo © Pierre-Antony Epinette - icimedia@free.fr

L’Association d’aide à domicile en milieu rural connaît un sérieux ralentissement. L'ADMR s’est retrouvée dans le creux de la vague en 2016 si l’on en croit les chiffres dévoilés lors de l’assemblée générale qui s'est tenue à la fin de l'été.
Une situation que tout le monde veut considérer comme un état passager, temporaire. En effet, la baisse d’activité n’est pas chronique mais elle est réelle et mérite d’être soulignée.



Dans les dix-sept communes desservies, 247 personnes ont aidées l’an dernier. Cela représente un volume de près de 36 000 heures de travail, tous services confondus.

Pour assurer cette aide à domicile, l'ADMR a employé 30 salariés : aides ménagères, auxiliaires de vie, aides ménagères remplaçantes et administratives.

Mais ce creux de vague représente tout de même 3% de moins d’activité en termes de volume horaire dont une nette baisse de 5,35% des portages de repas. Pourtant, dans l'année, on en a recense tout de même 6 000  !

Cette baisse n'est pas sans répercussions sur l'emploi : l'ADMR a employé cinq salariés de moins que l’an dernier.

Cette baisse d’activité se traduit logiquement par un résultat déficitaire sur l’exercice 2016, puisqu’avec 695 000 euros de dépenses pour 667 000 euros de recettes, l’ADMR du Villerélais boucle l’année avec un déficit de 28 000 euros.

Au-delà des chiffres c'est surtout les changements sociaux (modes de vie, de consommation, attentes des bénéficiaires, politiques publiques...) qu'il faudra passer au crible pour adapter les offres de l'ADMR au plus près des besoins. Sur le plan humain, sa mission demeure indispensable.

Pourquoi cette baisse : il faudra une évaluation plus fine des résultats pour le savoir... - Photo © Pierre-Antony Epinette - icimedia@free.fr

 

 

17/10/2017